Pour démarrer cette cinquième saison de Kaorin, rien de mieux qu’un numéro à fond dans l’actualité avec une setlist de quinze titres issus de films d’animation récents. Par « récents », on veut dire « vieux de trois ans au plus. » Car dans l’élan du succès international de Your Name, le cinéma d’animation japonais semble être plus productif que jamais, avec énormément de longs et moyen métrages qui peuvent valoir le coup d’oeil et qui nous offrent des bandes originales ainsi que des génériques soignés et délicieux.

Bref, de Dans un Recoin de ce Monde jusqu’au très récent Weathering with You, en passant par les Enfants de la Mer, Promare ou même des films à licence comme le grand retour de Dragon Ball dans les salles du monde entier, on va faire le tour le plus large possible de ce nouvel âge d’or du cinéma japonais d’animation !

L’intro: Yugo Kanno – NEPUTA (Batman Ninja)

  • Kotaro Nakagawa – Lelouch of the resurrection (Code Geass: Lelouch of the resurrection)
  • sumika – Fanfare (Je veux manger ton Pancréas OP)
  • Kenji Kawai – Yakusoku no Hana (Maquia: When The Promised Flower Blooms)
  • kensuke ushio, Yutaka Ono – girls, dance, staircase (Liz & L’Oiseau Bleu ED1)
  • Yoko Shimomura – The Legend of Heartland (Hirunehime: Rêves Eveillés)
  • Utada Hikaru – Good Night (Le Mystère des Pingouins ED)
  • Kotringo – Kanashikute Yarikirenai (Dans un Recoin de ce Monde)
  • Kenshi Yonezu – Umi no Yuurei (Les Enfants de la Mer ED)
  • Hiroyuki Sawano – NEXUS (Promare)
  • Norihito Sumitomo – Gogeta Vs Broly (Dragon Ball Super: Broly)
  • Sayaka Sasaki – Grand symphony (Girls und panzer das finale OP)
  • Aimyon – Sora no Aosa wo Shiru Hito yo (Sora no Aosa wo Shiru Hito yo OP)
  • La rediff: DAOKO, Kenshi Yonezu – Uchiage Hanabi (Fireworks ED)
  • RADWIMPS, Toko Miura – Great Escape (Weathering with You)

Retour à la réalité: Apes O’Clock – Le Spectacle Continue

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *