Dans cet épisode estival aux speaks beaucoup trop longs entre les morceaux, on va évoquer une quinzaine d’animés – films et séries – qui possèdent des héroïnes dans leurs rôles principaux. Un thème très vague donc – l’animation japonaise proposant une grande quantité d’héroïnes – et qui va être l’opportunité pour Amo d’offrir une setlist extrêmement riche en qualité qui vous fera voyager de 1985 à 2016 et vous fera rencontrer aussi bien des magical girls que des paisibles sorcières, des princesses de la forêt, des mercenaires qui savent faire parler la poudre ou des joueuses de trompettes.

Titre d’intro: Soil & « Pimp » Sessions – Paraiso (Michiko to Hatchin OP)

  • Dali – Moonlight Densetsu (Sailor Moon OP)
  • miwa – Shanranran feat. 96neko (Flying Witch OP)
  • Oomori Kinuko – Konya wa Hurricane (Bubblegum Crisis OP1)
  • MELL – Red Fraction (Black Lagoon OP)
  • Meiko Nakahara – Ru Ru Ru Russian Roulette (Dirty Pair OP)
  • Ilaria Graziano, Yoko Kanno – I Can’t Be Cool (Ghost in the Shell Stand Alone Complex)
  • Riyu Kosaka – Danzai no Hana ~Guilty Sky~ (Claymore ED)
  • Yuki Kajiura – Venari strigas (Puella Magi Madoka Magica)
  • FictionJunctionYUUKA – Hitomi no Kakera (Madlax OP)
  • Susumu Hirasawa – The Girl In Byakkoya (Paprika ED)
  • Kitauji Koukou Suisougaku-bu – Mikazuki no Mai (Reina Trumpet Solo Ver.) (Sound!Euphonium)
  • Mayu Kudou – Tomorrow Song ~Ashita no Uta~ (Heartcatch Precure ED2)
  • L’Arc~en~Ciel – Shine (Seirei no Moribito OP)
  • Joe Hisaishi, Yoshikazu Mera – Mononokehime (Princesse Mononoke ED)

Retour à la réalité: Katzenjammer – Rock Paper Scissors

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *