#169 – Les sons de l’érotisme

Double-combo puisque cet épisode de Kaorin tombe durant la période de la Saint Valentin et s’offre la présence du nombre magique au sein de son intitulé. Pour fêter ça, on va partir dans l’univers des visual novels et plus particulièrement des visual novels érotiques ! Jeu de drague, histoires fantastiques, grands récits épiques de science-fiction… Les thématiques sont variées mais la présence de scènes de sexe explicite est un point commun qui les lie tous ! Et sans surprise, c’est aussi des genres qui vont attirer énormément de talents, avec une large quantité d’OST travaillées et maîtrisées. Des grands blockbusters comme Fate, Grisaia ou Rance jusqu’aux petites productions aux noms sans équivoques, partons explorer sans complexes une grande gamme de sons divers et variés !

Avertissement: compte tenu du thème, la totalité des œuvres ici présentées sont évidemment réservées à un public adulte et averti.

  • L’intro: Yuki Yumeno – BWLAUTE BEIRRD (Nukige Mitai na Shima ni Sunderu Watashi wa Dou Surya ii desu ka? 2)
  • Azusa Chiba – Fight with Swords (Maji de Watashi ni Koishinasai! S)
  • Elements Garden – Toy Box (Le Fruit de la Grisaia)
  • Shade – Go the Brutal Man (Rance 5D)
  • Taku Iwasaki – Wind Crossing the Battlefield (MUV-LUV Alternative)
  • Madoka Yonezawa – Toki no Mahou (WHITE ALBUM 2 ED)
  • Ryu Umemoto – Temple (YU-NO – A Girl Who Chants Love at the Bound of This World)
  • MANYO – Reasoning II (Kara no Shoujo The Second Episode)
  • Peak A Soul+ – fun fun fun (Koi Suru Kanojo no Bukiyou na Butai)
  • Akiyama Hirokazu – The Vampire’s Smile (Bishoujo Mangekyou – Norowareshi Densetsu no Shoujo -)
  • SHIM – Urban Surface – Ruin City – (BALDR SKY)
  • Hana – Sakura no Uta (Sakura no Uta)
  • ms-jacky, QUALITY – School of Rock (KIRAKIRA)
  • Saitama Saisyu Heiki – Another Space (Sixty-Nine 2)
  • Miyuki Hashimoto – Gensou Roukaku (Hapymaher Fragmentation Dream)
  • KATE – Light And Darkness (Fate/stay night)
  • tiko-µ – Chijou Ni Arawareshi Jigoku (The Devil On G-String)
  • Elements Garden – Hiyoku No Tori (Ao no Kanata Four Rhythm)
  • Hitomi Harada – eternal feather (ef – a fairy tale of the two OP1)

Le retour à la réalité: Jimi Hendrix – Fire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.