De Tekken à NieR, temps de dédier un épisode à Keiichi Okabe, compositeur qui fête cette année ses 25 ans de carrière et a su faire sa bosse en tant que compositeur chez NAMCO jusqu’à ensuite fonder sa propre boîte, MONACA, qui aujourd’hui abreuve de bandes originales nombre de jeux et d’animés populaires. Des poings, des choeurs et des idols: voilà encore une setlist extrêmement diverse.

L’intro: Keiichi Okabe, Keigo Hoashi – Fantastic Theater (Odeum of Illusions) (Tekken Tag Tournament 2)

  • Keiichi Okabe – Compose Oneself (Air Combat)
  • Keiichi Okabe – The Lost Forest (Nier)
  • Keiichi Okabe – Grandma (Nier)
  • Wake Up, Girls! – Kotonoha Aoba (Wake Up, Girls! ED)
  • La rediff: Iyo Matsumoto, Keiichi Okabe – BOYFRIEND A GO GO (Beautiful Katamari)
  • MONACA – Time of Ruin (Munto TV)
  • Keiichi Okabe – Yodeling in meadow hill (Tekken 6)
  • Keiichi Okabe – Birth of a wish (Nier: Automata)
  • Keiichi Okabe – Song of the Anciens 8-Bit (Nier: Automata)
  • Keiichi Okabe – Angel Dream (Taiko no Tatsujin)
  • Fuuri, Yuna from STAR ANIS – stranger alien (Aikatsu!)
  • Keiichi Okabe – Rolling Glider (Ridge Racer 3D)
  • BKO – Anotder Day (album « TROUBADOUR »)
  • Keiichi Okabe – Celebratory Dance (Drakengard 3)
  • Keiichi Okabe – Banquet of Massacre (SiNoAlice)
  • Sanshuu Chuugaku Yuushabu – Yuuki no Baton (Yuuki Yuna Is A Hero)
  • Keiichi Okabe – Eddy Gordo (Tekken 3)
  • Keiichi Okabe, collectif YoRHa – Weight of the World/the End of YoRHa

Retour à la réalité:  Blame Ringo – In A Hurricane

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *