Kaorin aborde enfin le sujet très foisonnant des magical girls, ces jeunes filles qui se transforment quand viennent le moment de lutter contre le mal, illuminant l’animation japonaise depuis cinquante ans ! Nous allons donc aborder ce genre de la manière la plus large possible, en évoquant les mythes fondateurs (Gigi, Akko-chan), les grands classiques du genre (Sailor Moon, Cardcaptor Sakura) ou bien encore les séries destinées à un public plus adulte qu’attendu (Puella Magi Madoka Magica, Nanoha.) Le tout, comme d’habitude, avec une sélection de génériques qui sauront vous aider à retrouver ces sentiments cachés au fond de votre cœur….

L’intro: Ojamajo – Dance! (Ojamajo Doremi Dokkan OP)

  • Buono! – Renai♥Rider (Shugo Chara! ED2)
  • Nana Mizuki – Pray (Magical Lyrical Nanoha StrikerS)
  • Halcali – Suki Suki Song (reprise du générique de Himitsu no Akko-chan Caroline)
  • Savage Genius – Omoi wa Kanadete (Uta Kata OP)
  • Mami Koyama – Love Love Minky Momo (Gigi OP)
  • Koda Kumi – Cutie Honey (Re:Cutie Honey OP)
  • Mayumi Gojo – Danzen! Futari wa Precure! (MaxHeart Ver.) (Futari wa Pretty Cure Max Heart OP)
  • Kalafina – Magia (Puella Magi Madoka Magica ED)
  • Yoko Ishida – White Destiny (Pretear OP)
  • ZAQ – Serendipity (Flip Flappers OP)
  • Aoi Yuuki, Nana Mizuki & Ayahi Takagaki – RADIANT FORCE (IGNITED) (Symphogear GX)
  • Maaya Sakamoto – Platinum (Cardcaptor Sakura OP3)
  • Ritsuko Okazaki – Although My Love is Small (Princess Tutu ED)
  • Misae Takamatsu – Heart Moving (Sailor Moon ED1)

Retour à la réalité:  The Smiths – How Soon Is Now?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *