Pour ce dixième épisode de Kaorin, partons à la découverte des animes de mécha ! Car si le mécha est un indispensable de l’animation japonaise, c’est aussi car il a été utilisé de manière très variée au fil des âges et des époques, dans une diversité qu’on va tâcher de montrer aujourd’hui. De Mazinger Z à Aldnoah Zero, en passant par Code GeassVOTOMS ou Gurren Lagann, voilà une heure et demie qui s’annonce explosive !

A noter que dans ce numéro, et pour se donner un petit défi, on ne parlera ni de Gundam, ni de Macross, ni d’Evangelion, pour laisser la place à plein d’autres séries susceptibles de vous intéresser !

Erratum: Contrairement à dit dans l’émission, Mazinger Z c’est pas Goldorak puisque Goldorak c’est Grendizer. Les deux séries sont proches mais ne sont pas la même chose !

Titre d’intro: Ichiro Mizuki – Mazinger Z (21st century ver.) (Mazinger Z OP)

  • JAM Project – TRANSFORMERS EVO. (Transformers Animated JAP OP)
  • SawanoHiroyuki[nZk] – &Z (Aldnoah.Zero OP2)
  • Tetsu – Honoo no Sadame (VOTOMS OP)
  • Home Made Kazoku – Shounen Heart (Eureka Seven OP2)
  • Round Table – Groovin’Magic (Diebuster OP)
  • AKINO – Sousei no Aquarion (Sousei no Aquarion OP1)
  • FLOW – World End (Code Geass R2 OP2)
  • Nana Mizuki & TM Revolution – Preserved Roses (Valvrave the Liberator OP1)
  • Mio – Dunbine Tobu (Aura Battler Dunbine OP)
  • Angela – Shangri-la (Sokyuu no Fafner OP)
  • Maaya Sakamoto – Hemisphere (RahXephon OP)
  • Chiaki Ishikawa – Vermillion (Bokurano ED2)
  • Haruka Tomatsu – Monochrome (Star Driver IN)
  • Taku Iwasaki – « Libera me » from hell (Tengen Toppa Gurren Lagann OST)

Retour à la réalité: Deep Purple – Burn

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *