Cela faisait longtemps que Kaorin n’avait pas dédié un épisode à un studio d’animation et aujourd’hui on s’intéresse à l’un des plus anciens toujours en activité avec le vénérable studio Sunrise. C’est dans ses locaux que sont nés de nombreuses séries mythiques, souvent orientées SF: Cyborg 009, Ideon, Lamu, City Hunter, Dirty Pair, Escaflowne, Cowboy Bebop, Planetes, Code Geass, Gintama… sans oublier évidemment la poule aux oeufs d’or du studio depuis 1979, Mobile Suit Gundam. 

C’est donc une histoire riche de près de quarante-cinq ans qu’on va explorer, de l’âge d’or du mécha à l’âge d’or des idols, en passant par les nombreuses expérimentations que le série a pu faire, particulièrement dans les années 90.

L’intro: Novels – Missing Link (Tiger & Bunny OP2)

  • GWINKO – Down Town Game (City Hunter 3 OP)
  • High and Mighty Color – Pride (Gundam SEED Destiny OP2)
  • Afromania – Eien ni (Keroro Gunsou ED9)
  • Serial TV Drama – Tougenkyou Alien (Gintama OP9)
  • Koichi Sugiyama – Ide in Battle (Space Battleship Ideon Movie 2: Be Invoked)
  • Eri Sugai – Silent Wind (Argento Soma OP)
  • Yuki Kajiura – Materialise (Mai Otome)
  • Aqours – Kimeta yo Hand in Hand (Love Live Sunshine)
  • Nanase Matsuoka, Mona Tomoyama – LOVE GAME (Aikatsu ! )
  • May’n – Brain Diver (Phi Brain: Kami no Puzzle OP1)
  • Ide Yasuaki – Reckless Fire (Scryed OP1)
  • Jinn – Kaidoku Funou (Code Geass: Lelouch of the Rebellion OP2)
  • Yoko Kanno, Steve Conte – CALL ME CALL ME (Cowboy  Bebop) (choix de l’auditeur)
  • Saeko Suzuki – Lion Reine (GaoGaiGar Final ED1)

Retour à la réalité:  Diamond Head – Am I Evil?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *